Du 25 novembre au 10 décembre, mobilisons-nous pour un monde sans violence basée sur le genre. 

La campagne des 16 jours d’activisme contre la violence basée sur le genre est un événement international qui démarre le 25 novembre, date de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, et se termine le 10 décembre, qui marque la Journée des droits de l’homme. 

La violence à l’égard des femmes est un violation des droits humains, et elle demeure l’un des types de violence les moins signalées, puisqu’elle a majoritairement lieu dans le contexte marital et familial, qui peut offrir un sentiment d’impunité aux personnes qui exerce cette violence et un sentiment de honte aux personnes qui la subissent.

La violence à l’égard des femmes a bien des formes différentes. Elle peut-être physique, sexuelle, mais aussi psychologique.

  • Dans le monde, chaque jour, ce sont 137 femmes qui meurent tuées par un membre de leur famille. 
  • Dans le monde, 35% des femmes ont subi des violences physiques et/ou sexuelles à un moment donné dans sa vie, le plus souvent de la part d’un partenaire intime.
  • Dans le monde, 15 millions d’adolescentes (entre 15 et 19 ans) ont été forcées d’avoir des relations sexuelles. 
  • Dans des pays de cinq régions, 82 pour cent des femmes parlementaires ont indiqué avoir déjà connu une forme de violence psychologique au cours de leur mandat. Il s’agissait notamment de commentaires, gestes et images à caractère sexiste, ou contenant une référence sexuelle humiliante, ainsi que des menaces ou des intimidations collectives.
  • SOURCE : ONU Femmes

En 2019, avant la pandémie, ce sont 243 millions de femmes et de filles qui ont été victimes d’abus sexuels de la part d’un partenaire intime dans le monde, et moins 40% d’entre elles l’ont dénoncé et/ou ont demandé de l’assistance. En 2020, la maison a protégé les femmes du virus, mais de la violence. Les chiffres à venir seront probablement encore plus importants que ceux de 2019. Alors pour montrer votre solidarité envers les victimes et les survivantes, et pour défendre les droits des femmes, orangez-votre profil ! ONU Femmes mène une campagne “Orangez le monde”. Partagez les ressources et les visuels ONU Femmes sur vos réseaux sociaux et parlez de la violence faite aux femmes dans votre entourage.

Cliquez ici pour en savoir plus.  

Plus particulièrement au Canada, le 6 décembre, nous honorons la mémoire des 14 femmes assassinées à la Polytechnique de Montréal le 6 décembre 1989, simplement parce qu’elles étaient des femmes. 

La FFANE vous invite aussi à découvrir sa galerie d’images pour connaître plus de chiffres. 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *