Publications‎ > ‎

Les hauts et les bas de la ménopause (extraits)


Bouffées de chaleur, irrégularités menstruelles, palpitations, chutes d'énergie, anxiété, irritabilité, troubles de concentration et dépression.   

La ménopause ne rend pas folle…même si parfois on croit le devenir!

La ménopause ne provoque pas non plus les mêmes effets chez toutes les femmes,
précise Diane Corbeil, médecin.

Fait encourageant à connaître

  •  environ 15% des femmes n'ont aucun symptôme

  • la majorité des femmes, soit 60%, vivent des malaises à divers degrés mais toujours de façon très supportables

  • De 10 à 15% connaissent exceptionnellement des manifestations intenses

  • seulement 10% ont vraiment besoin du médecin pour passer au travers.


La ménopause signifie la cessation des menstruations.
À partir de 40 ans, cependant, la chute hormonale s'accentue et la femme commence à ressentir les véritables effets de la préménopause, soit environ 10 ans avant la ménopause qui se produit, en moyenne, autour de l'âge de 51 ans.

Les signes de la préménopause sont nombreux :
  • engourdissement des membres,
  • douleurs musculo-articulaires,
  • ballonnements abdominaux,
  • migraines,
  • bouffées de chaleur et de froid,
  • troubles de la mémoire,de la concentration et du sommeil,
  • chute d'énergie,
  • augmentation du poids,
  • assèchement et perte d'élasticitéde la peau,
  • diminution de la lubrification et amincissement de la paroi vaginale

Contre l'engourdissement et les douleurs musculaires :
de l'exercice physique.

Contre le ballonnement qui s'accentue en fin de journée :
les jupes et les pantalons à taille élastique et un régime
faible en sel.

Contre les migraines : le contrôle du stress dans sa vie. Quant aux bouffées de chaleur, peu de femmes y échappent.

Selon Diane Corbeil, 80 à 85 % des femmes y ont, "Le thermostat interne se dérègle, explique-t-elle. On peut avoir plus chaud plus souvent ou plus froid tout le temps."

Dépression, anxiété, irritabilité, hyperémotivité, sont le lot de la ménopause. Mais, d'après la psychologue Nicole Trudel, "la ménopause arrive à un bon moment. À cet âge, les femmes sont mûres et fortes. Elles sont prêtes à s'affirmer, leur jugement se raffine, elles ont l'impression d'atteindre le maximum de leurs capacités. La ménopause est un moment de vérité. Le temps de faire le bilan, le temps pour les femmes de repenser leurs stratégies pour une meilleure qualité de vie."

Avec tous les petits inconvénients physiques et psychologiques, pas étonnant que le tiers des femmes perdent le goût de faire l'amour. D'après Diane Corbeil, un autre tiers ne constatent aucune différence et le dernier tiers s'arrangent fort bien d'une hausse de leur désir. Avec l'âge, les inhibitions s'atténuent, la peur de la grossesse disparaît et on sait davantage ce que l'on veut.

La ménopause se vit tellement mieux quand quelqu'un nous comprend ou prend le temps de nous écouter. Seule, on a parfois envie de pleurer; à plusieurs on peut en rire.

Un dernier conseil : surveillez votre alimentation pour éloigner les risques d'ostéoporose. Vos os adorent le calcium, nourrissez-les en buvant du lait. Trois portions de produits laitiers par jour conseille Diane Corbeil. Le yogourt, le fromage et le lait constituent les meilleures sources de calcium. En plus, les exercices qui allongent l'ossature. Marche, danse, ski, golf, tennis, bicyclette. Enfin, cessez de fumer et diminuez votre consommation d'alcool et de caféine, car ces mauvaises habitudes réduisent ou empêchent l'absorption du calcium par votre organisme.
     

Source: Sylvie Pinsonneault, sexologue
paru dans L'ESSENTIE

© Tous droits réservés au nom de : L'Association des Acadiennes de la Nouvelle-Écosse.
Certaines images sont reproduites avec la permission de Santé Canada, freefoto.com et photospin.com.
Toutes les réproductions, même partielles, sont interdites.

Comments