Publications‎ > ‎

Le cancer des ovaires!


Faits sur le cancer des ovaires au Canada

  • 2,600 femmes sont diagnostiquées à chaque année d'un cancer des ovaires.- Il s'agit du cancer
    gynécologique le plus grave
  • 1,500 canadiennes en décèdent à chaque année.
  • Si le cancer des ovaires est détecté et traité au début de la maladie, le taux de survie atteint 90%.
  • La cytologie (Pap test) ne décèle pas le cancer des ovaires; elle détecte des problèmes au niveau du col de l'utérus.

   
Il est important de savoir ce qu'il faut surveiller…

Consultez votre médecin de famille si vous avez l'un ou plusieurs de ces symptômes et s'ils se manifestent
durant plus de 3 semaines;

  • Enflure ou gonflement de l'abdomen
  • Gaz, nausées, indigestion
  • Changements dans vos selles
  • Augmentation de la fréquence du besoin d'uriner
  • Irrégularités menstruelles
  • Fatigue
  • Maux de dos
  • Inconfort ou sensation de lourdeur au niveau du bassin
  • Perte ou gain de poids.

Il est important de savoir ce qui augmente le risque de développer un cancer des ovaires…
  • Antécédents familiaux du cancer des ovaires, du sein ou du colon;
  • Aucune grossesse à terme;
  • L'âge : ce cancer est plus fréquent après 50 ans;
  • N'avoir jamais utilisé de contraceptifs oraux.

Toutes les femmes peuvent développer un cancer des ovaires, mais certaines présentent des risques plus élevés.

Il est important de savoir ce qui réduit les risques de cancer des ovaires…
  • La pilule contraceptive
  • L'allaitement maternel
  • Les grossesses à terme
  • La ligature des trompes
  • La chirurgie pour retirer les ovaires, si les risques sont élevés

Il est important de savoir ce que vous pouvez faire…

Subir annuellement un examen gynécologique vaginal/rectal bi-manuel.
Consulter votre médecin de famille si vous avez éprouvé des symptômes durant plus de 3 semaines et demander des informations au sujet de :
  1. l'examen gynécologique
  2. l'échographie transvaginale
  3. l'analyse sanguine CA125

Même si les résultats de ces examens s'avèrent négatifs, si les symptômes persistent, demandez à consulter un gynécologue ou un gynécologue oncologue.
  • Si vous avez des antécédents familiaux de cancer, discuter avec votre médecin au sujet d'une consultation génétique.
  • Si votre médecin soupçonne un cancer des ovaires, consultez un gynécologue spécialisé en oncologie.
    Pour en trouver un qui travaille dans votre région, contactez :

Soyez persistante.
Trouvez un médecin avec lequel vous vous sentez à l'aise de discuter.

Il est important de savoir où trouver de l'information sur le cancer des ovaires.
  • Association nationale du cancer des ovaires
    27 Park Road, Toronto, Ontario, M4W 2N2.
    Téléphone : 416-962-2700 Sans frais : 1-877-413-7970.
 
© Tous droits réservés au nom de : L'Association des Acadiennes de la Nouvelle-Écosse.
Certaines images sont reproduites avec la permission de Santé Canada, freefoto.com et photospin.com.
Toutes les réproductions, même partielles, sont interdites.

Comments